Guérir une tendinite avec les ondes de choc

La grande majorité des études scientifiques sur le sujet concluent sur des effets positifs des ondes de choc sur les tendinites avec environ 75% de bons et très bons résultats sur les formes corporéales. Malgré toutes ces études, dont les françaises sont maintenant vieilles de plus de 10 ans, la thérapie par ondes de choc reste encore trop confidentielle dans le milieu médical. Ceci pour plusieurs raisons : par manque de connaissances actuelles sur les tendinites par les praticiens, mais aussi par crainte financière devant les appareils à ondes de choc devenus pourtant tout à fait accessibles pour les médecins et kinés.

En pratique, on constate que les traitements des tendinites les plus couramment administrés aux patients sont ceux qui aujourd’hui sont révélés par les spécialistes insuffisamment efficaces ou même inappropriés aux tendinites. On entend par traitements inefficaces ou inappropriés : les ultrasons, le laser, les anti-inflammatoires non stéroïdiens par voies orale et cutanée et également les infiltrations de corticoïdes en première intention.

A l’inverse, les traitements modernes et efficaces sont malheureusement pour les patients, rarement mis en œuvre. Les ondes de choc, le renforcement excentrique et les injection de PRP (Plasma Riche en Plaquettes) en font partie.

La thérapie par ondes de choc mérite plus de mise en pratique et notamment par les kinés et physiothérapeutes, mais ne doit en aucun cas se substituer entièrement à la rééducation.

Rappelons que dans le cadre de pathologies de sur-utilisation comme les tendinites , une prise en charge éthiologique est indispensable en parallèle du traitement symptomatique.