Guérir une tendinite avec la mésothérapie

La mésothérapie est l’injection d’une micro dose de substances médicamenteuses sous-cutanée, très proche de la zone à soigner. D’après les statistiques, 10 à 20 000 médecins la pratiquent en France.

Quels sont l’origine et le principe de la mésothérapie ?

Technique mise au point par le docteur Michel Pistor, la mésothérapie ne date que de 1952. En élaborant ce processus, ce médecin souhaitait « injecter peu, rarement, mais au bon endroit ». En deux mots, cela revient à dire que le médicament ne doit pas parcourir tout l’organisme, avant de soigner le bon endroit, mais qu’il doit emprunter le trajet le plus court. De là, lui est donc venue l’idée d’injecter le médicament très près de la zone douloureuse.

Le but de cette « manœuvre » est d’éviter à l’estomac ou au foie d’être « détraqués ». Ce sont eux qui souffrent le plus des médicaments trop agressifs. Avec cette technique, les effets secondaires des médicaments ingurgités n’ont plus lieu d’être, et les doses sont considérablement diminuées.

Que soigne la mésothérapie ?

Même si celle-ci est notamment utilisée chez les grands sportifs pour les soins de traumatismes articulaires, problèmes musculaires ou tendinites, elle sert aussi à soigner les angines, sinusites ou autres infections. Elle est aussi efficace contre les zonas ou herpès, et autres affections dermatologiques, ou les rhumatismes et les migraines. Ses vertus anti-inflammatoires, anti-douleur ou, tout simplement, décontractantes sont les principales raisons de son utilisation. Cependant, pour les sujets allergiques, mieux vaut consulter un médecin avant car, même si les contre-indications sont rares, l’allergie à un des produits peut vous « jouer des tours ».