Qu’est-ce qu’une tendinopathie ?

La tendinopathie est une pathologie que l’on retrouve chez les sportifs, les travailleurs à la chaîne ou les employés qui passent le plus clair de leur temps devant leur ordinateur. Elle est plus gênante que grave.

Elle touche ce faisceau de fibres, très résistant, reliant les os aux muscles. A force d’utilisation répétée, le tendon est endommagé. Ces fibres, dont le composant principal est le collagène, frottent sur un os ou une articulation et finit par faire souffrir.

Quelles sont les causes d’une tendinopathie ?

Les gestes répétitifs, effectués notamment par les sportifs, touchent particulièrement les joueurs de tennis qui « abusent » sur l’intensité de leurs entraînements. Cette forme de tendinite, est plus connue sous le nom de tennis elbow. La tendinopathie ne s’arrête pas là, atteignant parfois les personnes qui passent de nombreuses heures la main sur la souris de leur ordinateur, ou celles qui travaillent depuis toujours en usine, à la chaîne. Un entraînement sans bon échauffement au préalable ou une mauvaise position peuvent être l’élément déclencheur. Côté sport, l’utilisation d’un bon matériel diminue les risques.

Les symptômes

Le premier est, bien sûr, la douleur vive et intense au niveau des tendons endommagés. En fonction du degré d’atteinte, cette douleur peut s’atténuer, voire disparaître, à l’échauffement, ou après quelques minutes de pratique. Dans le cas d’une douleur trop prononcée, cette tendinopathie se ressent même au repos, entraînant parfois une inflammation, une enflure et/ou une mobilité réduit.

Les traitements appropriés

Il est évident que le premier traitement efficace pour venir à bout d’une tendinopathie est le repos. Dans le cas d’une tendinite du coude par exemple, l’immobilisation du bras s’avère impérative, évitant le coude de bouger.

Ensuite, un anti-inflammatoire non-stéroïdien (AINS) peut être administré pour calmer la douleur, mais avant une consultation chez votre médecin, rien ne vous interdit d’appliquer, sur la douleur, de la glace ou, a contrario, de la chaleur.

Une fois soignée, adopter une meilleure position ou revoir son rythme d’entraînement sportif évitera la rechute.

L’évolution de la tendinopathie

La tendinopathie, généralement, ne reste pas, et disparaît toute seule, si le repos est observé. Cela dit, il faudra changer ses habitudes professionnelles ou sportives, et faire attention de ne pas avoir de rythme trop soutenu. La principale précaution à prendre reste donc l’octroi de pauses régulières, peu importe le domaine dans lequel vous vous trouvez, professionnel, sportif ou, tout simplement, lors de loisirs.